Lalalalala

15 juillet 2008

10ème_message

Défi de la semaine :


Tenter l'approche !!!




      

Posté par petitechooose à 00:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]


9ème_message

Question : A quoi sert un copain qui ne vous réconforte pas quand vous en avez besoin ???

 

Réponse : Strictement A RIEN !!!

 

But actuel : Se défaire de ce qui est inutile ...

      

Posté par petitechooose à 00:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 juillet 2008

8ème_message

J'ai le sentiment que tout est en train de changer...

Je ne dois plus faire de faux pas. Je me suis toujours dis que je ne me rabaisserai jamais pour qui que ce soit. Je l'ai pourtant fais à plusieurs reprises pour toi. Il ne faut plus que cela arrive, je me ridiculise. Tu as raison, fini de jouer.

J'ai effacé hier soir ton numéro de mon portable. Je ne peux plus te joindre, plus te parler... Et je n'ai plus aucun moyen de retrouver ton numéro.

Tu te souviens de la promesse que tu m'as faite hier ?? Tu ne l'as pas tenue, aucun coup de fil, aucunes nouvelles...

Je tiens énormément à toi, je te laisse l'initiative de faire ce qu'il faut si c'est réciproque.

Si tu souhaites faire comme tu l'as toujours fait, rester passif. Si tu ne te décides pas d'agir de suite, c'est que c'est bel et bien terminé. Je n'attendrai plus, je ne reviendrai plus, je respecterai ton choix et je considérerai qu'il signifie tout simplement que tu n'es pas le bon, mais aussi le plus grand des menteurs.

Et je ne m'inquiète plus. En ce moment, on me répète souvent que je suis quelqu'un d'unique. Des personnes qui me connaissent à peine s'en aperçoivent. Moi, je m'efforce de le croire.

Et grâce à ça, maintenant, je ne m'inquiète plus.

Posté par petitechooose à 00:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

7ème_message

Demain, c'est le dernier jour de travail avant un long week-end de 3 jours. Je pars à Toulouse rejoindre mon ancien coloc' métalleux et un peu fou : Kirby!! J'espère que tout va bien se passer, j'appréhende un peu car cela fait longtemps que l'on ne s'est pas vu. Comme il le dit si bien : "Waouuu ca fait au moins un milliard d'années!!!".

J'adore mon job d'été! Et ce que j'aime surtout dans ce boulot, c'est la complicité que j'ai avec un de mes collègues. On ne se connaît que depuis une semaine mais j'ai l'impression que cela fait bien plus longtemps.

Il n'est pas rare que j'accroche très vite avec des inconnus, cela a été le cas pour Clément (alias mon cureuil) et Yoan de la prépa par exemple. Ce n'est donc pas la première fois.

Nous sommes assis l'un à coté de l'autre au travail et pour l'instant nous sommes en formation. On a inventé un jeu de pari débile avec un système de comptage de points (il y'en a qui compte double, d'autre qui compte simple). Celui qui remportera la plus de point d'ici la fin de la formation offre le déjeuner à l'autre. Du coup, on se concentre dessus au lieu d'être attentif à la formation. C'est l'fun!!

Hier et ce matin, j'ai du changer d'emplacement. Du coup, on se regardait de loin en faisant la moue, une moue qui veut dire "tu es trop loin de moi !!!", le tout pour déconner. C'est étrange de faire ça avec quelqu'un qu'on ne connaît pas, pourtant cela me paraît assez naturel. 

Cette après-midi, la formation est passée à vitesse éclair. On a discuté sans interruption et on s'est vraiment fendu la gueule. Du coup, j'ai pris une remarque de la part du formateur sur le fait que j'étais trop bavarde... Je vous raconte pas le gros fuck que je lui ai fais, intérieurement bien sûr!!!

En tout cas, je trouve cette rencontre très intéressante. On passe notre temps à s'embêter l'un l'autre. Cela me fait du bien de déconner toute la journée sans aucunes prises de tête. Lui, il est du genre "relax" tout comme moi, je pense que c'est pour ça que l'on s'entend à merveille.

Malgré cette complicité nouvelle, il n'y a aucun sous entendus entre nous, contrairement à ce que pourrait laisser penser les apparences. On s'entend bien, rien de plus et ca c'est appréciable. 

Je me sens bien au boulot, ça me change d'H&M, où je n'avais aucune affinité avec ceux qui y travaillaient. On me prête beaucoup d'attention et j'adore ça!

Aujourd'hui, j'ai eu le droit de la part des mecs à un "elle est trop mignonne". Car je faisais la moue assise par terre en les regardant ;)






Posté par petitechooose à 00:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 juillet 2008

6ème_message

Rentrée d’un week-end bien chargé, festival « Les Solidays » oblige !

Bien sympa côté son mais légèrement déprimant côté cœur.

Quand j’étais avec toi, je me faisais une idée géniale du célibat, celle de la fête tout simplement.

Oui, ce week-end c’était la fête, une fête où il manquait l’invité principal.

J’ai eu l’impression très désagréable d’être entourée uniquement de couples fous amoureux ! Cela faisait très longtemps que je n’avais pas ressentie cette solitude.

Ce qui a été le plus dur ce week-end, c’est de ne pas avoir pu partager Ce concert avec toi !! Les Cowboys fringants, tellement de souvenirs, tellement d’émotions, sans toi, cela n’avait comme plus de sens ! Je suis d’ailleurs en train de les écouter… Je voudrais qu’on soit encore tous les deux à Montréal, en train de profiter des festivals de juillet au soleil…

Tu me manques tellement.

Mais je reste forte...

Posté par petitechooose à 22:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]


02 juillet 2008

5ème_message

Dans le train, il y a deux jours, j'ai effectué une partie du voyage (Dijon-Lyon) avec un ancien de l'UTBM (mon école d'ingénieur). C'était un marocain expatrié.

On a discuté deux heures sans se soucier du trajet, qui est donc passé à une vitesse éclaire.

Moi qui suis en ce moment en pleine inquiétude sur mon avenir et notamment sur mes débuts de jeune active, ce dernier m'a beaucoup rassuré. On avait à peu près la même façon de voir les choses, nos discussions étaient agréables.


J'ai pu lui faire part de mes craintes et mes peurs, il les a transformés en astuces et conseils. C'était TOP.


J'aime ce genre de rencontres impromptus...


J'espère m'en souvenir longtemps, car elle est pleine de bons sens et de positivité pour l'avenir.

Posté par petitechooose à 02:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

4ème_message

2ème soir à Lyon, chez le couple lyonnais.
Contente d'être là, même si je sens que la collocation ne va pas toujours être simple.

Exemple :

Lui est en mode déprime et ras le bol, ça  saoule!

J'espère ne jamais devenir comme lui.

J'ai envie de lui hurler :

 

REMUES TOI !!! ARRÊTES DE DÉPRIMER,

 

TU FAIS VRAIMENT CHIER TON MONDE!!!

 

Bien sûr, je me retiens. C'est tout de même mon ami. ;) Mais un ami plus pessimiste que lui, je ne connais pas. Il n'était pas comme ça avant.

On envisage de faire une colloc' lorsque je rentrerais de Chine, mais pour moi, il est inconcevable que je me mette en colloc' avec quelqu'un qui est autant stressé... J'aime trop ma liberté pour ça. J'attends de voir quand même de ce qu'il adviendra à la fin du mois passé avec eux. Ce mois, est un mois test.

Nous n'avons pas le même rythme de vie, pas les mêmes habitudes... Eux, ils sont comme mon ex chéri, Ils se la jouent roots mais cachent une part de "fais la vaisselle, nettoie et marche droit!". Chose que, évidemment, je ne supporte pas.
S'il y a de l'eau par terre, pas grave!! Rien n'est grave dans nos quotidiens banals... Philosophie de vie!!! Et mon passage dans la colloc' hippie du Palais St-Denis n'a fais que la conforter.

Sinon, je me sens légèrement à l'étroit dans cet appart, 50m² c'est trop petit. Je me rends d'ailleurs compte en écrivant cela que je deviens de plus en plus accro au confort et aux belles choses. Je suis certaine que plus tard, je serais comme ses femmes que l'on voient se pavaner dans les grandes villes du monde entier, en quête de shopping...

J'espère que je saurai doser les choses et relativiser un peu.



Posté par petitechooose à 01:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

3ème_message

Rédigé hier, à 16h dans le train :

 

C'est parti!!! Seule avec ma valise de 20kg à la main, mon sac de rando au dos et mon sac à dos devant moi. Le transport de mon ex chez moi, à la gare fut difficile.
Au revoir Belfort...  A un de ces jours!!!!

Je ne suis pas triste.


Je suis soulagée, genre " c'est pas trop tôt"...

De nouveau dans le train, encore dans le train. Cela fait 3 ans que je prends le train. Tous ces allers-retours... Belfort-Paris, Paris-Limoges, Belfort-Caen, Belfort-Dijon, Paris-Mantes la Ville, Limoges-Belfort, Belfort-Lyon, Lyon-Paris...
Tout ça. Le train est devenu comme une seconde maison, un passage obligé pour rejoindre ceux qu'on aime.

Aujourd'hui dans le train, trajet Belfort-Lyon. Vendredi, ça sera Lyon-Paris et dimanche, Paris-Lyon. Hé oui, ce n'est pas fini les voyages.

Vivement le jour où je pourrais me poser, rester et imaginer un semblant d'avenir. Cette année, j'ai vécu seulement 4 mois à Belfort, 4 mois seulement. A peine rentrée dans un nouvel appartement qu'on le quitte déjà. C'est ça je crois la vie d'étudiant, non ?
La mienne est comme ça. Hier au Canada, avant hier à Belfort, cet été à Lyon, demain en Chine et l'avenir ou bout du monde (ou à Paris ;).

Je me plains toujours sur ma non-stabilité, desfois c'est fatiguant...

24 ans et encore aucune bagages solides (Pas d'appartement, pas de projets d'enfants, pas de couples...), juste des envies d'aventures et les souvenirs de celles passées.


Vivement demain et les jours à venir. Même s'ils se passeront sans toi.

 

 


Posté par petitechooose à 01:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 juin 2008

2ème_message

Je suis vidée. Tu es parti, c'était prévu et c'est ma décision. C'est une bonne décision, sûrement la plus courageuse encore prise.

Je erre depuis 2 jours et j'attends impatiemment demain, je vais quitter Belfort moi aussi. Difficile de rester ici sans toi, l'appartement vide. Demain à 15H46, j'emprunterais un chemin
nouveau, j'y trainerai ma valise seule et je pleurerai beaucoup.

Je vais bientôt devenir adulte, vivre dans un endroit où j'y resterai plus d'un an, recevoir une paie mensuelle et payer des impôts. Mais avant d'atteindre cela, je vais passer une année en Chine, ma dernière année en tant qu'étudiant et ma première année seule.

Être sans toi...

C'est souvent que je t'ai dis que tu n'étais pas assez bien pour moi, que l'on était trop différent... Nan mais sérieux, vous  nous imaginez, lui, toujours propre sur lui, ordonné, sérieux, pleins d'aprioris et de foutus valeurs, celle qui lui fais sans cesse vous dire " ne fais pas cela comme ça", " ça ne se fait pas", "tout façon, toi tu n'as aucun respect" avec moi,  qui d'après ses dires "sans fout de tout"
, prend tout à la légère et qui vous dira constamment "oh, c'est rien, c'est materiel"...

Union impossible..


Personne ne m'apprivoise!!!


C'est ce qu'on aime chez moi, mais c'est aussi ce qu'on essaye de m'enlever.

J'arrête de penser à toi et à nos un an et demi passé ensemble... Le Canada, New York, la coloc' hippie, la chasse aux oeufs de pâques, Cabourg, l'été dernier, notre rencontre, cette sensation d'être bien à deux, nos délires, nos rires et tous les merveilleux moment vécus effacés!!

J'ai dis effacés!!!

Je suis encore triste....


Comment efface t-on un sentiment amoureux ???


Posté par petitechooose à 23:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]

1er_message

Aujourd'hui, j'inaugure mon deuxième blog. Il sera 100% anonyme ce qui me permettera d'écrire sans craintes tous ce que je ressens, ce que je vis et ce que je suis.

Depuis l'âge de 18 ans je tiens des journaux intimes papiers. Ils me sont très précieux et sont aujourd'hui aussi épais que des dictionnaires, tant je les ai remplis de souvenirs... Il faut beaucoup de rigueur pour tenir un journal et c'est souvent qu'on a cette flemme d'écrire, on aimerait et il faudrait, mais on est parfois trop occupé, trop heureux ou trop déprimé...

Je suis étudiante en école d'ingénieur, j'ai 24 ans.

J'adore lire mes journaux papiers,j'aime les serrer contre moi et toucher des doigts toutes ces pages que j'ai encrées, j'ai l'impression de toucher un trésor. On a tendance à oublier comment c'était avant, j'aime me le remémorer et constater toujours avec surprise mon évolution.

Je suis passée par tous les stades que nous connaissons tous, l'adolescence, le bac, les moments de déprime, l'impopularité et la popularité, les jeans troués, les baggys qui vous descendent jusqu'aux fesses, les premiers chagrins d'amour, la première relation sexuelle et les autres, LA bande de pote, celle qu'on pense ne jamais quitter, le meilleur ami qui devient amant, les études, les soirées passées à réviser, la 1ère coloc', le premier appartement, les animaux de compagnie qu'on adopte à deux, sa première déco, le premier déménagment dans une ville loin de chez soi, le premier long séjour à l'étranger, la fête les pétards et l'alcool, les teufs et les festoch', le sentiment que rien ne va et celui qui nous apporte le meilleur des bonheurs, les peurs, la peur de changer, la peur du changement, la peur de l'avenir...

Je n'ai jamais eu aussi peur de l'avenir. J'ai eu peur quand j'ai quitté l'environnement familial, j'ai eu peur quand j'ai quitté mon ex après une relation de 4 ans, j'ai eu peur quand j'ai quitté Ma capitale pour l'est de la France, j'ai eu peur quand je suis partie vivre 6 mois au Canada...

Mais cette fois, c'est différent.

Je le fais seule.

 

Seule pour affronter ma dernière année d'études en Chine. Je sais, je sais, c'est moi qui l'ai choisi. J'aurais pu faire comme la plupart d'entre vous, continuer ses études en France, rester avec toi. Mais nan!

Hors de question de faire les choses pour vous, même si je vous aime. Il est question de moi, uniquement de moi.

But :

             Ne rater aucunes bonnes opportunités de vivre.


Posté par petitechooose à 22:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]