29 juin 2008

1er_message

Aujourd'hui, j'inaugure mon deuxième blog. Il sera 100% anonyme ce qui me permettera d'écrire sans craintes tous ce que je ressens, ce que je vis et ce que je suis.

Depuis l'âge de 18 ans je tiens des journaux intimes papiers. Ils me sont très précieux et sont aujourd'hui aussi épais que des dictionnaires, tant je les ai remplis de souvenirs... Il faut beaucoup de rigueur pour tenir un journal et c'est souvent qu'on a cette flemme d'écrire, on aimerait et il faudrait, mais on est parfois trop occupé, trop heureux ou trop déprimé...

Je suis étudiante en école d'ingénieur, j'ai 24 ans.

J'adore lire mes journaux papiers,j'aime les serrer contre moi et toucher des doigts toutes ces pages que j'ai encrées, j'ai l'impression de toucher un trésor. On a tendance à oublier comment c'était avant, j'aime me le remémorer et constater toujours avec surprise mon évolution.

Je suis passée par tous les stades que nous connaissons tous, l'adolescence, le bac, les moments de déprime, l'impopularité et la popularité, les jeans troués, les baggys qui vous descendent jusqu'aux fesses, les premiers chagrins d'amour, la première relation sexuelle et les autres, LA bande de pote, celle qu'on pense ne jamais quitter, le meilleur ami qui devient amant, les études, les soirées passées à réviser, la 1ère coloc', le premier appartement, les animaux de compagnie qu'on adopte à deux, sa première déco, le premier déménagment dans une ville loin de chez soi, le premier long séjour à l'étranger, la fête les pétards et l'alcool, les teufs et les festoch', le sentiment que rien ne va et celui qui nous apporte le meilleur des bonheurs, les peurs, la peur de changer, la peur du changement, la peur de l'avenir...

Je n'ai jamais eu aussi peur de l'avenir. J'ai eu peur quand j'ai quitté l'environnement familial, j'ai eu peur quand j'ai quitté mon ex après une relation de 4 ans, j'ai eu peur quand j'ai quitté Ma capitale pour l'est de la France, j'ai eu peur quand je suis partie vivre 6 mois au Canada...

Mais cette fois, c'est différent.

Je le fais seule.

 

Seule pour affronter ma dernière année d'études en Chine. Je sais, je sais, c'est moi qui l'ai choisi. J'aurais pu faire comme la plupart d'entre vous, continuer ses études en France, rester avec toi. Mais nan!

Hors de question de faire les choses pour vous, même si je vous aime. Il est question de moi, uniquement de moi.

But :

             Ne rater aucunes bonnes opportunités de vivre.


Posté par petitechooose à 22:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur 1er_message

Nouveau commentaire